Un exemple de la réduction de la consommation d'énergie grâce aux réseaux étanches

Études CETIAT

Afin d’illustrer l'impact d'une amélioration de l'étanchéité des réseaux sur la baisse de la consommation d'énergie et sur les économies annuelles réalisées, reprenons l’étude réalisée en 2012 par le CETIAT dans le guide "Étanchéité des Réseaux aérauliques"

L'exemple concerne un immeuble résidentiel collectif de 5 étages, situé à Villeurbanne (Rhône), comprenant 13 logements de surface totale au sol de 950 m². La surface du réseau de conduits est de 84 m², la ventilation est effectuée par un caisson d'extraction simple flux placé dans les combles sous toiture.

Comme l'indique la figure ci-dessous, on considère que 2/3 de la surface du réseau, et donc des fuites associées, se situent en volume chauffé et que le tiers restant est en volume non chauffé.

Situation Géographique Villeurbanne (69)
Nombre de degrés heures de chauffage (°C x h) 54 000
Nombre de logements 13
Superficie du réseau VMC (m²) 84
dont partie en volume chauffé 56
Débit de base ventilation (hors fuite en m3/h) 1180
Pression dans le réseau (Pa) 100
Coût du kWh éléctrique (€ TTC/kWh) 0,120
Coût du kWh gaz (€ TTC/kWh) 0,055
Rendement chauffage électrique (%) 100
Rendement chauffage gaz (%) 81

Principales caractéristiques de l'immeuble et du réseau de ventilation (source : CETIAT)

Pour les détails de conception du réseau de ventilation et les données utilisées pour réaliser cet exemple se reporter au guide CETIAT référencé ci-dessus.

Cet exemple s’attache à calculer la réduction de la puissance électrique du ventilateur et de la puissance de chauffage consommée lorsqu'on passe de la classe d'étanchéité 2,5 x A (classe par défaut de la RT 2012) à la classe C. On exprime ensuite cette réduction de consommation en économie annuelle, en considérant les coûts suivants pour l'électricité et le gaz :

  • Électricité : 0,12€ TTC/kWh
  • Gaz : 0,055€ TTC/kWh.

Réduction de la consommation d’énergie et des coûts lorsque l’on passe de la classe 2.5 x A à la classe C (source : CETIAT)

Étanchéité du réseau de ventilation Débit de fuites (m3/h) Débit total Puissance ventilateur (W) Conso élec auxiliaire (kWh élec/an) Conso chauffage air ventilation (kWh gaz/an) Conso chauffage air ventilation (kWh élec/an)
Réseau peu étanche
Classé 2,5 x A
407 1587 240 2102 33007 26653
Réseau étanche
Classé C
18 1198 210 1840 27108 21890
Gain énergétique Classe 2,5 x A → Classe C 13% 18% 18%
  Économie kWh élec/an Économie kWh gaz/an Économie € TTC/an
chauffage tout éléctrique 5026 - 603
chauffage au gaz 263 5899 356

Le calcul examine 2 modes de chauffage :

  • Chauffage électrique avec un rendement de 100 %
  • Chauffage gaz avec un rendement global de l’ordre de 80 %

Les économies annuelles réalisées concernent tout l’immeuble et non chaque logement.

Les réseaux étanches permettent de réaliser jusqu’à 603 € TTC d’économies annuelles pour un chauffage tout électrique et jusqu’à 356 € TTC/an pour un chauffage au gaz.

86 Vues