Les solutions – Entrepots à chauffer

 


Les entrepôts soumis à autorisation

Les besoins : 

Les aérothermes eau chaude : alimentés par une source d’eau chaude, ils sont la solution la plus évidente pour le chauffage des entrepôts soumis à déclaration. Leur fonctionnement simple assure robustesse et fiabilité. Il en existe en version ATEX, particulièrement recommandés pour le chauffage des zones à risque d’explosion).

Les aérothermes centrifuges à gaz situés en extérieur :

offrent la possibilité d’être gainés et permettent d’utiliser des diffuseurs avec lesquels le phénomène d’induction assure un brassage optimal de l’air ambiant avec l’air soufflé. Aspiré directement en extérieur, l’air neuf est chauffé par l’action du brûleur gaz avant d’alimenter le réseau de gaines.

Les gaines radiantes avec brûleur gaz en extérieur :
idéal dans les bâtiments peu ou pas isolés, le chauffage par rayonnement permet de chauffer toute surface physique par l’intermédiaire des ondes infrarouges, sans chauffer l’air présent entre l’émetteur et le récepteur.
Cette troisième solution présente plusieurs avantages :
• aucun courant d’air, donc pas de brassage des polluants ;
• le niveau acoustique est extrêmement bas
• la mise en régime est très rapide ;
• les coûts d’installation et d’exploitation sont réduits ;
• possibilités de positionnement des gaines selon l’agencement des locaux

 

  


Limiter les déperditions de chaleur : 

Selon Les quais de chargement des entrepôts et plateformes logistiques comportent de nombreuses portes, régulièrement ouvertes et fermées pour permettre l’entrée et la sortie des marchandises.
Ces ouvertures répétées ne sont pas problématiques en été, mais elles le deviennent particulièrement en hiver, lorsque le chauffage des locaux est nécessaire pour le confort des travailleurs.
Pour limiter ces déperditions de chaleur, la mise en place de rideaux d’air chaud est recommandée. Ces derniers créent une barrière aéraulique lorsque les portes sont ouvertes et permettent :
• la réalisation d’importantes économies en limitant les déperditions de chaleur,
• le confort des opérateurs qui travaillent à proximité des entrées,
• la régulation des débits et l’asservissement à l’ouverture des portes,• utilisable en été en ventilation seule

La solution France Air : 

L’utilisation d’une CTA est incontournable lorsque l’hygrométrie est l’un des paramètres à maîtriser, comme dans le cas du stockage d’articles sensibles à l’humidité (papier, pulvérulents, etc.).
De la même façon, les CTA couplées à des diffuseurs terminaux à induction sont les seules solutions permettant d’assurer des conditions d’ambiance homogènes depuis le sol jusqu’aux niveaux de stockage les plus hauts.


Le chauffage est réalisé par des aérothermes eau chaude Kaolyx (conformes APSAD R1). Il existe une version réversible pour le rafraîchissement de l’ambiance en été. Si la production d’eau chaude n’est pas envisageable, on peut installer en extérieur un Horgo centrifuge. Dans les cas où les racks de stockage sont hauts, une solution avec panneaux rayonnants Evolix EC est plus appropriée.
Pour l’obtention d’ambiances homogènes sur toutes la hauteur du bâtiment, la solution par centrale de traitement d’air Modulys TA Compo et diffuseurs à induction LDI ou DGV permet de réduire la stratification au minimum. Les portes sont protégées des infiltrations par des rideaux d’air Indussy positionnables verticalement ou horizontalement.  

 

 Modulys TA compo  Centrale de traitement d'air Modulys TA compo    
 Evolix EC Modulys TA compo  Horgo  Kaolix
       
       
 LDI  DGV  Indussy