Les solutions – Fonderies

La préparation des moules permanents

Les besoins

Capter les poussières lors du nettoyage des moules.
Avant utilisation, les moules permanents sont nettoyés et dégraissés. Certaines techniques impliquent des besoins particuliers de captage de poussières et de vapeurs :
• le sablage / grenaillage génère un volume de poussière important (quartz, microbilles de verre). Ces poussières doivent être captées au plus près de leur source d’émission afin de limiter l’exposition des opérateurs,
• le nettoyage par projection de carboglace doit être mis en oeuvre uniquement dans des locaux bien ventilés,
où la concentration en CO2 est inférieure à 5000 ppm,
• le nettoyage chimique par trempage en bain de soude, employé pour le dégraissage de pièces mécaniques, implique la mise en place d’une installation spécifique qui capte les vapeurs caustiques, susceptibles d’endommager les voies respiratoires des opérateurs.

Capter les aérosols lors des étapes de poteyage
Les moules permanents en acier ou en fonte sont enduits d’un produit de poteyage (à base d’eau ou d’huile), destiné à faciliter le démoulage, tout en protégeant le moule de la corrosion.
Les aérosols produits doivent être captés pour protéger les opérateurs, susceptibles de développer des affections respiratoires en cas d’inhalation en quantités importantes.

Les solutions

Les polluants sont captés par les Avaloirs ou les Dosserets France Air en fonction de leurs sens d’émission. Les polluants huileux sont traités par des filtres électrostatiques FEI ou à cartouche filtrante FR Oil.

Les polluants poussiéreux sont traités par des Titanium.
Les airs corrosifs sont transportés pas des ventilateurs de la gamme Ibiza (en polypropylène) ou HCASI (en inox).
NB : une extraction doit être obligatoirement compensée par une amenée d’air pour fonctionner.

 

 Modulys TA compo        
 Trapp’air H
 FEI  FR OIL
 Titanium C2 autonome
Omega In