Les solutions – PNEUMATIQUE

 


La Vulcanisation

Les besoins : 

Une fois les différents éléments du pneumatique assemblés (talon, bandes de roulement,flancs, apex), ils sont cuits dans une presse afin d’obtenir un produit fini homogène.
L’utilisation de solutions à base de solvants, destinées à empêcher le pneu de coller au moule de cuisson, nécessite la mise en place d’équipements visant à limiter l’exposition des opérateurs.
La vulcanisation nécessite une montée en température entre 180 et 220 °C. Ces importants dégagements de chaleur doivent être palliés, afin de garantir des conditions d’ambiance adaptées au travail des opérateurs.

La présence de poussières de caoutchouc et de vapeurs de solvants est susceptible de favoriser la formation d’une atmosphère explosive. Ce risque est à mesurer afin de mettre en oeuvre les équipements adaptés, conçus de manière à éviter tout risque d’explosion (directive ATEX).

 

  


La solution France Air : 

La diffusion par déplacement d’air permet ici aussi d’introduire de l’air frais au niveau de la zone d’occupation qui s’élèvera au contact de sources de chaleur (opérateurs, machines) et entraînera les polluants présents dans l’atelier. Ces polluants pourront alors être extraits facilement en partie haute des locaux.
Ce mode de diffusion est adaptable à une grande variété de configurations d’ateliers, y compris lorsque la surface disponible est limitée.
Les polluants, en fonction de leur sens d’émission, sont captés par les Avaloirs ou les Dosserets. Le transport de l’air poussiéreux est réalisé par un ventilateur de la gamme Oméga (version ATEX en cas d’atmosphère explosive).
L’air est épuré par un dépoussiéreur à cartouche Titanium.
La compensation d’air est réalisée par des diffuseurs à déplacement d’air VAZ ou QAZ. L’air introduit peut être rafraîchi par des Montana (rafraîchisseurs d’air adiabatique).
 

 

     
 Omega VAZ Montana
     
 
Trapp’air  Titanium C2 autonome