Les solutions – PEINTURES ET VERNIS

  


L’atelier de production 

Les besoins : 

Avant de réaliser le mélange des différents composants des peintures et vernis, les opérateurs procèdent à leur pesée.
Certains de ces composants, tels que les polymères, les pigments, ou les charges, peuvent se présenter sous forme solide et sont souvent pulvérulents.
Leur manipulation (déplacement, déversement, etc.) est susceptible d’entraîner la mise en suspension de poussières, souvent nocives ou fortement allergènes.

Les peintures et vernis liquides contiennent des quantités variables de solvants, utilisés pour la mise en solution ou en dispersion des liants.
Au cours de la production, la montée en température du mélange de solvants provoque leur évaporation et entraîne d’importants dégagements de vapeurs contenant des COV.
La présence de vapeurs de solvants dans l’atmosphère des locaux peut entraîner la formation d’atmosphères explosives.
Il est capital de prendre en compte ce risque dès la conception des installations, en définissant précisément le niveau de risque (classement ATEX) afin de mettre en œuvre des systèmes adaptés

 

  


La solution France Air : 

Des systèmes de captage, mis en place aux points critiques, doivent limiter au maximum ces dégagements de poussières.
Ces dégagements sont bien sûr plus importants dans la fabrication de peintures ou de vernis en poudre.
Afin de garantir des conditions de travail conformes au Code du Travail et respecter les limites de rejet de COV dans l’atmosphère, les systèmes de ventilation doivent être conçus de manière à assurer le captage des vapeurs au plus près des sources d’émission :

l’aspiration directe des polluants sous couvercle pour les bacs et cuves équipés, présente l’avantage d’être insensible aux courants d’air et les débits à mettre en oeuvre sont faibles,

le capotage enveloppant avec dosseret aspirant limite l’impact des courants d’air parasites. Les débits à mettre en oeuvre peuvent être importants pour les bacs de grande longueur, un système de soufflage peut alors être envisagé pour pousser les polluants et limiter les débits d’aspiration

le captage sous Avaloir permet de capter les polluants faiblement toxiques. Il est à réserver aux zones ne subissant pas de courants d’air susceptibles de perturber le captage  


La technique de diffusion par déplacement d’air consiste à insuffler de l’air frais à basse vitesse au niveau du sol. Cet air va alors se réchauffer au contact de sources
de chaleur telles que les bacs et les ouvriers présents dans l’atelier, puis s’élever par convection et stratifier au niveau du plafond, d’où il pourra facilement être extrait.

Les avantages sont multiples :

Pour les opérateurs :
• dans la fabrication de peintures et vernis en poudre, l’air frais permet de rafraîchir la zone d’occupation en compensant les dégagements de chaleur générés par le process,
• la température est régulée, aussi bien en hiver qu’en été,
• les polluants ne sont pas dispersés dans les locaux, grâce à une faible vitesse d’insufflation.

Pour l’environnement :
• les polluants (fines poussières, vapeurs) sont entraînés vers le haut et facilement captés par des Avaloirs, puis piégés par des filtres à charbon actif,
• le captage des COV est maximisé et les émissions dans l’atmosphère très limitées.

Pour l’exploitant :
• le bilan thermique sera effectué sur la base des apports à prendre en compte dans la zone d’occupation, et non plus dans l’ensemble du local,
• les coûts d’exploitation sont très inférieurs par rapport aux solutions de diffusion par mélange, notamment grâce à l’utilisation accrue du free-cooling.

Les polluants, en fonction de leurs sens d’émission, sont captés par les Avaloirs ou les Dosserets. Le transport de l’air poussiéreux est réalisé par un ventilateur de la gamme Oméga (version ATEX en cas d’atmosphère explosive). L’air poussiéreux est épuré par un filtre à cartouche Titanium, les effluents gazeux par un caisson Airstop COV. La compensation d’air est réalisée par des diffuseurs à déplacement d’air VAZ ou QAZ.
L’air est produit par une centrale Modulys TA Compo équipée de filtres THE.
Pour le traitement d’ambiance des locaux adjacents (couloirs, bureaux…), l’Opticlean est le seul diffuseur à induction capable d’assurer le confort aéraulique et l’absence d’encrassement du plafond par les pigments et poudres qui auraient transité dans la zone.

  

 

       
Dosseret Omega Titanium Airstop
       
   
VAZ Modulys ta compo