Les solutions france air

Solutions spécifiques pour le conditionnement d’ambiance dans l’Industrie Plasturgique

Les presses utilisées dans l’industrie plastique provoquent des apports de chaleur considérables (rayonnement du moule, de la vis d’extrusion …).
Des températures ambiantes très fortes sont sources de mauvaise productivité ( ruissellement des moules, T° d’huile de refroidissement trop élevée…).

La climatisation d’un hall de presses présente donc des atouts importants en assurant : 
• Le confort du personnel augmentant la productivité 
• Déshumidification importante de l’air ambiant retardant ainsi les phénomènes de condensation sur les outillages et assurant une parfaite qualité de surface sur les moules stockés 
• Régularité de la température permettant un fonctionnement parfait des automates de contrôle, ainsi que des automatismes de la presse 
• Assurer un renouvellement d’air important de l’atelier 
• Assurer par le contrôle de l’air dans l’atelier une filtration pouvant être opacimétrique 65 à 85% 
• La diminution le taux de rebut.

Rafraîchir une zone de presse c’est :
1. Choisir le type de froid
2. Transporter l’air
3. Diffuser l’air

1. Choisir le type de froid
Il existe 3 techniques de rafraîchissement :

Le refroidissement adiabatique :
On pulvérise de l’eau pour refroidir. Cette solution est économique mais provoque des élévations d’humidité souvent incompatibles avec le process. Le principe, consistant à humidifier l’air pour le refroidir, contribue à relever le point de rosée de l’air augmentant ainsi les problèmes de condensation sur les outillages et moules.

Le refroidissement par eau glacée :
La production frigorifique est faite dans un local technique central avec un réseau d’alimentation à eau glycolée.

Le refroidissement par détente directe :
La production frigorifique est faite par cycle thermodynamique (compression).

2. Transporter l’air
Le transport de l’air peut être effectué par
• Des conduits traditionnels
• Des conduits de panneaux sandwiches avec isolant interne permettant une meilleure isolation thermique et une plus grande facilité d’installation.

3. Diffuser l’air
La diffusion de l’air est un paramètre extrêmement important dans une installation de ventilation. En effet le choix du matériel de diffusion doit permettre de remplir quatre conditions déterminantes pour la réussite du projet :
•Des vitesses d’air inférieures à 0,3m/s dans la zone de travail
•Un gradient de température de 1,5°C par mètre
•Une bonne qualité d’air
•Un niveau acoustique acceptable.

Dans l’industrie plastique, deux principes peuvent être retenus
• Diffusion par mélange
• Diffusion par déplacement d’air


Diffusion par mélange

La diffusion par mélange consiste à souffler en partie haute d’un local avec un diffuseur adapté et calculé afin d’obtenir de faibles vitesses d’air dans la zone de travail.
Le chauffage et le rafraîchissement des locaux sont difficiles à réussir de façon optimale et nécessitent des débits d’air importants.

Diffusion par déplacement d’air

La climatisation par déplacement d’air utilise la stratification basse afin de ne traiter que la zone d’activité.
L’air rafraîchi à environ 5C au-dessous de la température ambiante est diffusée à très faible vitesse (Vs < 0,4 m/s) par de grands diffuseurs perforés. Le flux ascendant d’air chaud est alors repris en partie haute.
La stratification des couches d’air permet de ne traiter que la zone d’occupation ( zone de travail). Les températures dans l’atelier peuvent être de 25°C à 1,5 m du sol et de 40°C sous la toiture.

Les avantages de cette solution sont de ne pas traiter la totalité des apports internes.
Les coûts d’investissement et d’exploitation sont ainsi limités.
On démontre qu’avec le déplacement d’air, on peut obtenir une diminution des débits de 30% et une réduction de la puissance frigorifique de 50% par rapport à une diffusion par mélange.
De plus, les polluants sont repoussés en partie haute du local et le taux de pollution est fortement diminué dans la zone d’occupation.
Différents types de diffuseurs permettent une adaptation à toutes les situations.

De nombreux industriels (Plastic Omnium, PSP, Superfoss, Astra…) ont déjà fait confiance à cette technique.