.

 

 

Les solutions – CONSTRUCTION NAVALE

La formation du polyester stratifié

Les besoins : 

Outre l’aluminium et le bois, les matériaux composites sont largement utilisés pour la construction des coques de bateaux.
Les polyesters stratifiés sont appréciés pour leurs caractéristiques parfaitement adaptées à la navigation de plaisance : facilité de mise en œuvre et d’entretien,possibilités de personnalisation et durée de vie.

La réaction exothermique générée par la formation du polyester stratifie, majoritairement utilise pour les bateaux de plaisance, entraine la dégradation thermique de certains composants,dont le styrène, monomère entrant dans la composition des résines.
Cette dégradation produit des dégagements de vapeurs toxiques pour l’homme et inflammables.
Il est essentiel de prévoir le captage de ces vapeurs des la conception des locaux afin de mettre en œuvre les moyens les mieux adaptes pour la protection des operateurs.
 

 

Dans son guide dédie, l’INRS évoque plusieurs possibilités :
• des cabines ouvertes (façades ouvertes et aspiration en partie arrière),

• cabines fermées (espaces clos dont la ventilation verticale assure un flux d’air neuf constant pour l’operateur),

• captage localisé (mise en place d’une enceinte ventilée ou d’un banc d’aspiration),
• ventilation par effet piston (un jet de soufflage est chargé de pousser les polluants vers un dispositif de captage situe a son oppose).

Les systèmes de ventilation générale des ateliers et les équipements de chauffage et/ou de rafraichissement devront être choisis en fonction du type d’installation retenu pour le captage des polluants et du débit nécessaire au renouvellement d’un volume d’air donne. Le risque de formation d’atmosphère explosive est à égvaluer au moment de ce choix afin d’être conforme à la directive ATEX.

Les besoins :

Les polluants sont captes par les Avaloirs ou les Dosserets France Air selon leurs sens d’émission, les vapeurs de styrène sont aspirées en partie basse du local. Les pièces de petites tailles sont travaillées sur des bancs d’aspiration de la gamme Protectys, véritables plan de travail aspirants. Le transport de l’air aspire se fait par des ventilateurs de la gamme Cirex s’il présente des risques d’explosion.
Les COV sont traites par l’AirStop COV qui possède une très grosse capacité d’adsorption (jusqu’a 400 kg de charbon actif).

 

 

 

Cirex Avaloir Protectys Optimum Airstop COV
Cirex Avaloir Protectys Optimum Airstop
.