Chauffage des locaux industriels

 

  Principes généraux

Il existe trois méthodes pour transmettre de la chaleur :

  • Convection chauffage par air par flux forcé ou par stratification.
  • Rayonnement transfert de chaleur par ondes.
  • Conduction chauffage par contact.

 

  Techniques de chauffage

Application Énergie
utilisée
Solution Hauteur
du local
Isolation
du bâtiment
Points forts
Convection Aérothermes Eau
Kaolyx
Kaolyx EPPKaolyx EPP BCKaolyx Atson® Aérothermes Eau
Chauffage décentralisé, locaux de grands volumes, bonne isolation Eau chaude
Eau surchauffée / Vapeur /
Eau glacée
Décentralisée Faible Moyenne Bonne

Existe en version Atex Basse consommation
PointsForts1

Aérothermes Gaz
Horgo 92 & 105
Aérothermes gaz
Chauffage décentralisé, locaux de grands volumes Gaz Décentralisée Faible Moyenne Bonne Existe en version
à condensation modulant
Aérothermes Électrique
Othello
Aérothermes Electrique
Chauffage décentralisé, locaux Électricité Décentralisée Faible Moyenne Bonne Existe en version ATEX
Points Forts

Déstratificateur

Kelya
Kelya® EPP
Kelya P
Kelya Kelya EPP Kelya P

Complète une installation d’aérothermes pour les locaux de grande hauteur ou récupération d'énergie Électricité - - - Économie de chauffage (jusqu’à 30 %)
Existe en versions ATEX (Kelya ATEX), mono (Kelya Mono 2) ou version EPP.
Rideau d’air
Indussy 2
Rideau Air
Ouverture fréquente de portes : zones de déchargement, stockage, atelier, etc. Eau chaude
Électricité
- - - Économie d’énergie
Montage vertical possible
Version sans chauffage disponible
Rayonnement

Radiant électrique
Radiant Electrique

aZoning
dans un grand volume
Électricité Centralisée 2 à 10 m Faible Existe en version étanche
pour installation en extérieur

 

A quoi sert le chauffage ?

À combattre les déperditions calorifiques :
= Déperditions statiques + Déperditions dynamiques
(pertes aux parois, toit...) (pertes dues aux infiltrations ou extractions spécifiques)
Pour le calcul réglementaire des déperditions, se référer à la norme NF EN 12831.

 

Choix du matériel

Représentation graphique du choix des techniques en fonction de la hauteur du bâtiment et de l’isolation.

Choix du matériel

Puissance à installer :

Puissance à installer (W) = V x ΔT x U
Où V est le volume du local en m3.
ΔT est l’écart entre la température extérieure la plus basse
et la température intérieure en °C.
U est le coefficient d’isolation du local qui dépend du volume
et de la qualité d’isolation du local.

 

Sélection rapide d’aérothermes et de déstratificateurs

Aérothermes
Le nombre et le type d’aérothermes tiennent compte de la puissance et du débit ainsi que des contraintes du local.
Afin d’économiser de l’énergie, les destratificateurs sont vivement conseillés pour les hauteurs supérieures à 6 m.

Aérothermes
Hauteur du local Volume du local Taux de brassage conseillé
pour une bonne efficacité (vol/h)
< 5m Tous volumes 3,5 à 4
> 5 m ≤ 50 00 m3 3 à 3,5
> 5 m > 50 00 m3 2 à 3

Destratificateurs
Entre 3 et 5 volumes / h quel que soit le bâtiment.

Chauffage par convectionChauffage par convection

 

Sélection de radiant

 

Confort

Chaque personne est sensible à la température résultante. Cette température est la moyenne entre la température ambiante et la température des parois.

Confort

Économie d’énergie

La température ambiante pouvant être abaissée de 3 °C sans modifier le confort des personnes, le chauffage par rayonnement permet des économies d’énergie pouvant aller jusqu’à 30 % par rapport au système tout air.

Chauffage par rayonnement

 

Choix du matériel : détermination du nombre d’appareils

Il faut donc calculer le nombre et la disposition des panneaux
de manière à obtenir une répartition homogène au sol.
Les fiches techniques des produits indiquent le nombre d’appareils
en fonction de leur implantation.

Vérification de la puissance

Vérifier que la puissance totale des N radiants est supérieure à la puissance nécessaire. Sinon utiliser des modèles avec des puissances supérieures.
Cette approche budgétaire simplifiée doit être validée techniquement.

 

 

Réglementation chauffage

Les responsables d’établissement ont la charge d’appliquer l’ensemble des textes réglementaires concernant le chauffage de leurs locaux.

Code du travail

Article R 4223-13 :
“Les locaux fermés affectés au travail sont chauffés pendant la saison froide. Le chauffage fonctionne de manière à maintenir une température convenable et à ne donner lieu à aucune émanation délétère.”
Article R 4213-7 :
Précise qu’il faut adapter la température en fonction des méthodes de travail et des contraintes physiques supportées par les travailleurs. Précise les fourchettes de température acceptables en fonction de l’activité des personnes et de la tenue vestimentaire.

Type d'activité Température de la pièces en °C*
Activité légère, position assise + 20 / + 22
Activité debout + 17 / +19
Activité physique soutenue + 14 / + 16

* Valeurs indicatives

Cet arrêté traite du cas particulier des entrepôts couverts soumis à autorisation :
"Le chauffage des entrepôts et de leurs annexes ne peut être réalisé que par eau chaude... Les systèmes de chauffage par aérotherme à gaz ne sont pas autorisés dans les cellules de stockage".

Le livret n° 5 "chauffage - ventilation - installations au gaz", présente une série de dispositions applicables aux ERP.

  • CH 1 à 4 : généralités.
  • CH 5 à 12 : implantation des appareils.
  • CH 13 à 17 : stockage des combustibles.
  • CH 28 à 40 : traitement d’air et ventilation.
  • CH 44 à 56 : appareils indépendants de production et d’émission de chaleur, dont l’article CH 53 relatif aux aérothermes, tubes rayonnants et panneaux radiants à gaz.
  • CH 57 à 58 : entretien et vérification.
  • Les fiches 5.12 à 5.14 présentent les types de chauffage autorisés selon les types d’ERP.
  • La fiche 5.19 (GZ20 à GZ25) traite de l’aération et de la ventilation des locaux.
  • La fiche 5.20 exige le marquage CE des appareils à gaz.