Les règles de l'art en filtration

 

Trait de mise en forme titre Choix des filtres en fonction des polluants et des tailles de particules

Ce diagramme vous permet de choisir le type de filtre en fonction des polluants et des tailles de particules

En bleu: le type de polluant

En rouge : le type de filtration

 

Taille Particules Ultra propreté

 

Trait de mise en forme titre Rétention des particules par l’organisme humain

Rétention des particules

Trait de mise en forme titre Rétention des particules par l’organisme humain

Schéma répartition particule

Ce diagramme montre que plus de 99,9 % des particules contenues dans l’air ont une taille inférieure à 1 µm. Ceci met en évidence l’importance de la filtration sur les fines particules.

 

Trait de mise en forme titre Composition d’un filtre

Un filtre est composé principalement de quatre parties : le média, le cadre, le lut et le joint d’étanchéité.

Composition d'un filtre

 

Trait de mise en forme titre Principe et mécanismes de filtration

C’est en entrant en contact avec les fibres des médias des filtres à air que les particules contenues dans l’air sont arrêtées. L’efficacité d’un filtre est le résultat de 4 phénomènes physiques  qui interagissent (tamisage, inertie, interception et diffusion).

Principe Filtration

 

La courbe résultante montre un minimum d’efficacité à une valeur de 0,1 µm à 0,2 µm, appelée MPPS (Most Penetrating Particle Size).

principe et mécanisme filtration


La MPPS est la taille de particule la plus difficile à arrêter. C’est pourquoi les tests usines des filtres THE sont faits sur cette taille de particules.

 

Trait de mise en forme titre La filtration moléculaire (gaz ou odeurs)

Adsorption : Processus physique par lequel les molécules de gaz adhèrent en fines couches à la surface d’une substance microporeuse (par exemple charbons actifs).
Capacité d’adsorption : efficacité du charbon actif (en % de poids du charbon). Ex : un charbon de capacité d’adsorption de 25 % pourra emmagasiner 25 % de son poids en molécules de gaz. Généralement, la capacité d’adsorption d’un charbon actif peut aller jusqu’à 40 %.
Cela sera fonction de :

  • Type de gaz : certains s’y prêtent mieux que d’autres.
  • Temps de contact : lié à la vitesse de passage.
  • Température : maxi entre + 40 et + 50 °C.
  • Hygrométrie : maxi 70 %.

Condition impérative : toujours prévoir une pré-filtration en amont au minimum M5* à F7*.