La ventilation ATEX

 

Trait de mise en forme titre L'ATEX en bref 

Logos ATEX

La Directive 2014-34/UE (transposée en droit français par le décret 2015-799 du 01/07/15) : pour les constructeurs.
Elle définit des exigences techniques essentielles pour les matériels et les moyens (évaluation des appareils par un organisme agrée, contrôle et suivi de la fabrication...) permettant de prouver leur conformité.

La Directive 99/92/CE (transposée par les décrets 2002‑1553 et 2002-1554) : pour les utilisateurs.
Elle impose a l’employeur d’évaluer, en classant ses locaux en différentes zones, les risques de présence d’atmosphère explosive et d’utiliser des catégories de matériels ATEX adaptées a ces zones.

 

Trait de mise en forme titre Qu’est-ce qu’une atmosphère explosive ?

Une atmosphère explosive est définie comme un mélange avec l’air :

  • de substances inflammables sous forme de gaz, vapeurs, brouillards ou poussières,
  • dans les conditions atmosphériques,
  • dans lequel, après inflammation, la combustion se propage à l’ensemble du mélange non brûlé.

Si un des points de cette définition n’est pas satisfait, les produits
ne sont pas soumis à la directive 2014-34/UE.

 

Trait de mise en forme titre Les zones ATEX

Les Zones ATEX

 

 

Trait de mise en forme titre Dans quelles conditions le risque d’explosion existe-t-il ?

3 conditions doivent être réunies :

  1. La concentration dans l’air de la substance dangereuse est comprise entre une valeur minimale LIE (limite inférieure d’explosivité) et maximale LSE (limite supérieure d’explosivité).
  2. Il existe une source potentielle d’inflammation du mélange explosif qui possède une énergie suffisante LME (énergie minimale d’inflammation) ou une température suffisamment élevée pour atteindre le Point Éclair (supérieure à la température d’auto-inflammation du mélange).
  3. Le mélange explosif se trouve dans un volume confiné.

 

Trait de mise en forme titre Comment s’assurer de la conformité du matériel ATEX ?

La déclaration CE de conformité :
Elle est établie par le fabricant et doit accompagner chaque produit ou lot de produits identiques.

Le marquage du matériel :
Il est obligatoire et doit figurer sur chaque matériel de manière lisible et indélébile. Il précise le type de matériel ATEX et dans quelles conditions il peut être employé.

 

Trait de mise en forme titre Quel matériel ATEX, pour quelle zone ?

Il incombe au chef d’établissement de déterminer le risque ATEX au sein de ses locaux.

Zones ATEX Atmosphère explosive Matériel ATEX
Classement Définition Risque Nature Durée
de présence
Catégorie Marquage
0


20
Emplacement où une atmosphère explosive est présente en permanence, ou pendant de longues périodes, ou fréquemment Permanent

Gaz (G)

Poussières (D)

>1000
(heures/an)
1 CE II 1 G
CE II 1 D
1


21
Emplacement où une atmosphère explosive est susceptible de se présenter occasionnellement
en fonctionnement normal
Fréquent

Gaz (G)

Poussières (D)

10 < durée < 1000
(heures/an)
2 CE II 2 G
CE II 2 D
2


22
Emplacement où une atmosphère explosive n’est pas susceptible de se présenter en fonctionnement normal, ou si elle se présente mais n’est que
de courte durée
Occasionnel

Gaz (G)

Poussières (D)

durée < 10
(heures/an)
3 CE II 3 G
CE II 3 D

 

Trait de mise en forme titre Que signifie le marquage ?

CE     0080          II     2     G     Ex     h     II     B     T4     Gb

 

CE : Marquage CE
0080 :  Numéro de l’organisme intervenu dans la procédure de contrôle de la fabrication 0080 INERIS - 0081 LCIE
 : Marque distinctive européenne : matériel pour atmosphère explosive
II Groupe produit
    I : Mines
    II : Industries (de surface)
2 : Catégorie produit
    1 : pour zone 0 ou 20 (utilisable en zones 1, 21, 2 et 22)
    2 : pour zone 1 ou 21 (utilisable en zone 2 ou 22)
    3 : pour zone 2 ou 22
G : G : Gaz      D Poussières
Ex : Protection contre les explosions
h : Mode de protection
    Assemblage :
        h : assemblage compatible avec le mode de protection du moteur
    Moteurs :
        d : enveloppe antidéflagrante
        e : enveloppe avec sécurité augmentée

II B : Groupe d’explosion
  Gaz :
    - IIA pour gaz de type
       Ammoniaque - Ethane - Méthane - Propane - Éthanol - Butane - Diesel fioul - Acétaldéhyde
    - IIB pour gaz IIA ou gaz de type
       Gaz de ville - Ethylène - Sulfure d’hydrogène - Éthylglycol - Ethyl ether
    - II C pour gaz IIA, IIB ou gaz de type
       Hydrogène - Acétylène - Sulfure de carbone

  Poussières :
    - IIIA pour poussières de type : particules combustibles
    - IIIB pour poussières de type : poussières non conductrices
    - IIIC pour poussières de type : poussières conductrices

T4 : Classe de température. Tmax de surface du produit.  Elle doit être inférieure à la température d’auto inflammation du gaz.
    - T 1 < 450 °C
       Ammoniac - Ethane - Méthane - Propane - Gaz de ville - Hydrogène
    - T2 < 300 °C
       Éthylalcol - Butane - Ethylène Acétylène
    - T3 < 200 °C
       Diesel fioul - Éthylglycol Sulfure d’hydrogène
    - T4 < 135 °C
       Acétaldéhyde - Éthyl ether
    - T5 < 100 °C
    - T6 < 85 °C
       Sulfure de carbone
Pour les produits de la catégorie "poussières",
la température est directement renseignée.
Exemple : T135 °C.

Gb    EPL (Equipement Protection Level = niveau de protection d’appareils).
   Gaz :
       Ga : II1G
       Gb : II2G
       Gc : II3G
   Poussière :
       Da : III 1D
       Db : III 2D
       Dc : III 3D