Les calculs isophoniques et calculs simplifiés

 

Trait de mise en forme titre Les courbes isophoniques et la pondération A 

Les courbes isophoniques

  • L’oreille humaine n’entend pas tous les sons de la même manière : 60 dB à 63 Hz (graves) ne sont pas aussi bien perçus que 60 dB à 1 000 Hz (aigus). L’homme est donc plus réceptif aux hautes qu’aux basses fréquences.
  • Cela nous amène à introduire la notion de courbes isophoniques, c’est-à-dire des courbes d’égale sensation d’un son : ainsi, l’oreille perçoit la même sensation pour :
    - un son de 50 dB à 100 Hz et
    - un son de 20 dB à 1 000 Hz

Diagramme Fletcher - Munson, courbes isophoniques.


La pondération A

Des courbes isophoniques, on a établi une pondération «A» restituant la sensibilité différentielle de l’oreille en fonction des fréquences, où le niveau des basses fréquences, peu entendues, est abaissé. Le dB(A) représente ce qu’entend l’oreille pour des niveaux faibles (< 60 dB(A)).

La pondération A


Pour calculer cette pondération, on ajoutera les coefficients suivants à la valeur réelle en dB.

Fréquence Hz 63 125 250 500 1 000 2 000 4 000
Pondération A -26,2 -16,1 -8,6 -3,2 0 +1,2 +1

 

 

 

Trait de mise en forme titre Calcul du niveau global

En considérant un spectre en bande d’octave, le calcul du niveau global se réalise en ajoutant deux à deux les valeurs des niveaux de chaque bande de fréquence, selon la méthode de calcul décrite précédemment.
Remarque : ce niveau global peut être calculé soit en dB(lin), soit en dB(A).
Les critères de confort : deux spectres sonores différents mais identiques en niveau ­global dB(A) peuvent représenter une gêne différente, notamment si un de ces spectres présente une émergence significative dans une bande par rapport aux bandes adjacentes. Pour des raisons de confort, plusieurs critères ont été définis afin de prendre en compte ce phénomène, tels que le Noise Criteria (NC), utilisé aux États-Unis, et le Noise Rating (NR) adopté en norme ISO et NF.

  • Le Noise Rating (ISO) : pour respecter une courbe NR donnée, il faut que le spectre se situe en-dessous de la courbe NR sur toutes les bandes de fréquences.

 

 

Trait de mise en forme titre Niveaux acoustiques préconisés

  • Deux cas peuvent être considérés : à l’extérieur ou à l’intérieur des bâtiments.
    • Dans le 1er cas, les limites fixées tiennent compte du lieu d’implantation. La valeur maximale est alors définie
      comme une émergence par rapport au bruit ambiant (3 à 5 dB(A) suivant les cas).
    • Dans le 2e cas, certains locaux ont des exigences réglementaires (NRA pour l’habitat, locaux d’enseignement, code du travail, etc.). Pour les autres locaux, on peut tenir compte des recommandations du GIAC.
Type de local Niveau de pression
acoustique
Exigence
haute dB(A)
Exigence
basse dB(A)
Local de restauration
   Restaurant d’entreprise
   Restaurant, cafétéria

35
35

50
45
Salle de rencontre
   Foyer, salle fumeur

35

45
Salle de réunion 30 40
Local sportif
  Piscine sportive, patinoire

40

45
Piscine ludique 45 50
Salle de relaxation 30 35
Salle eps 35 45
Gymnase 40 50
Grande salle, palais sports 40 50
Lieu de passage
   Atrium
  Galerie marchande

40
45

50
55
Hall d’aéroport 40 50
Hall de gare 45 55
Hall d’exposition 45 55
Magasin de vente 40 50
Lieu de culte, église 30 45
Musée 30 40

 

Type de bâtiment Type de local Niveau de pression sonore dB(A)
A B C
Garderie
d’enfants
Crèches, maternelles 30 40 45
Commerces Supermarchés 40 45 50

Bureaux

Bureaux et salles de conférences

Bureaux paysagés
35

35
40

40
45

45
Restaurants Cafétérias
et restaurants
35 45 50

- Les lettres A, B, C, correspondent à des catégories de bâtiments et n’ont aucune relation avec les pondérateurs A, B ou C apportés au dB (d’après projet de norme européenne CEN TC 156/WG 6).
- Niveaux de pression en dB(A) générés ou transmis par le système de ventilation et autorisés dans différents types de locaux.

 

 

Trait de mise en forme titre Fiche de calcul simplifiée

Niveau de puissance = 40 dB(A) (1)

Niveau de pression direct

  • Distance à l’auditeur = 2 m
    • Se référer à la figure n° 1
             Correction = - 17 dB (2)
  • Directivité
    • Se référer à la figure n° 2
             Correction = + 3 dB (3)

Lpd = 26 dB (A)       (4) = (1) + (2) + (3)

 

Niveau de pression réverbéré

(nul en champ libre (extérieur)

  • Volume du local = + 125 m3
    • Se référer à la figure n° 3
            Correction = - 7 dB (5)
  • Temps de réverbération = 0,6 s
    • Se référer à la figure n° 4
             Correction = - 3 dB (6)

Lpr = 30 dB (A)      (7) = (1) + (5) + (6)

 

Niveau final

  • Se référer à la figure n° 5
          30 - 26 = 4 —> valeur à ajouter : 1 dB

Lp = Lpd + Lpr = 31 dB (A)

 

 

 

Fiche de calcul