Comment Récupérer de l’Énergie sur une VMC Simple Flux pour Produire de l’Eau Chaude Sanitaire ?

En neuf comme en rénovation, avec le caisson simple flux Soraya, France Air propose de récupérer l’énergie de l’air extrait pour préchauffer l’eau chaude sanitaire (ECS). Celui-ci intègre une pompe à chaleur air / eau. Il s’agit d’un système adapté à des bâtiments résidentiels de 20 à 80 logements.

La nouvelle génération de caissons Soraya : du monobloc au bi-bloc

 

Désormais bi-bloc pour une implantation plus facile, la nouvelle génération d’appareil Soraya a encore gagné en efficacité. L’air extrait du bâtiment, à 19-20°C, est refroidi en traversant l’évaporateur à air de la PAC, avant d’être refoulé à l’extérieur par le ventilateur (à 5°C). Les calories de l’air extrait sont transférées dans le circuit frigorifique. En traversant l’échangeur (condenseur à eau) de la PAC, l’eau se réchauffe entre 45 et 55 °C. L’impact est identique sur le poste eau chaude sanitaire mais cette génération gagne 60 % en WThC par rapport à la précédente génération, avec 237 WThC contre 587 WThC. Soit un gain final estimé de 10 à 12 khep/m².an pour les postes auxiliaires et ECS.

 

Le système de récupération d’énergie fatale sur VMC simple flux autoréglable Soraya est intéressant en rénovation car il permet d’économiser de l’énergie tout en ayant une qualité d’air intérieur améliorée par dilution des polluants, grâce au système autoréglable et à ses taux de renouvellement d’air plus élevés.

 

Le bi-bloc pour une installation plus souple

Dans sa nouvelle version, Soraya évolue vers une architecture modulaire plus facile à installer : la version bi-bloc, avec le caisson C4 Sirius X ECM à très basse consommation de WThC d’une part, et le bloc PAC de l’autre, offriront une grande flexibilité d’installation.

  • Débits : 750 à 6 500 m3/h
  • Monophasé (et plus tard en triphasé également).
  • Régulation à pression constante dans un premier temps
  • 4 modèles, avec un débit maxi de 6 500 m3/h
  • Solution adaptée au débits autoréglables et hygroréglables
  • Deux modules de pompe à chaleur : 7,5 kW (COP 3,9) et 15 kW (COP 4,65).
  • Température de sortie d’eau : 45°C.
  • Les coefficients de performance sont intéressants à valoriser dans les calculs RT 2012.
  • Appoint nécessaire, par une chaudière à condensation, une PAC à absorption / chaudière gaz à condensation, une résistance électrique, ou un chauffage urbain.
  • Un ballon de stockage d’ECS est raccordé au Soraya, et un autre sur l’appoint.

 

12 kWhep/m².an gagnés, contre 8 kWhep/m².an avec l’ancienne génération

 

La deuxième génération Soraya se caractérise par des pertes de charges diminuées et une consommation des auxiliaires de ventilation réduite. Par exemple, sur une résidence de 20 logements, le gain final sur ECS et auxiliaires est passé de 8 kWhep/m2.an avec l’ancienne génération à 12 kWhep/an.m² avec la nouvelle. Avec la nouvelle gamme, régulée à pression courbe plate (bientôt à pression optimisée), et dotée de moteurs direct drive à commutation électronique, la consommation en WThC est abaissée d’environ 60 %.

 

Des services associés pour vous accompagner

 

France Air apporte une aide au dimensionnement, à la saisie RT et réalise la mise en service de cette solution de production d’eau chaude sanitaire pour le neuf et la rénovation. Celle-ci apporte des gains énergétiques, que ce soit en termes de coûts d’exploitation ou de part d’énergie renouvelable utilisée par le bâtiment (la récupération d’énergie fatale est considérée comme une énergie renouvelable dans la Loi transition énergétique du 15/08/2015). Elle permet d’obtenir des performances qui approchent celles d’une solution de solaire thermique pour un montant d’investissement plus faible.

 

L’avis d’un expert France Air

 


André Chouquais
Chef de marché
Habitat France Air

« Les enjeux liés à la solution innovante Soraya sont nombreux. Réduire les consommations du poste eau chaude sanitaire, qui représentent plus de 50 % dans les bâtiments collectifs neufs. Optimiser les calculs RT, avec des réductions significatives sur les consommations en énergie primaire du bâtiment. Et enfin, optimiser la récupération des énergies fatales, les calories de l’air extrait de la VMC, afin de répondre aux exigences environnementales et économiques.

En neuf, sur du simple flux hygroréglable, comme en rénovation, le plus souvent sur une ventilation autoréglable, Soraya est adaptée à des bâtiments résidentiels de 20 à 80 logements. »

Ce thème vous intéresse ? Il a été évoqué lors d’un Jeudi de la Performance Energétique (JPE) organisé par France Air. Vous aussi, participez à nos prochains JPE. Contactez nous !
244 Vues