La réglementation en filtration

 

Trait de mise en forme titre Norme iso 16 890 : la nouvelle norme pour la filtration de l’air

Norme ISO 16 890 / Norme EN 779 - 2012 : comparaison

La norme ISO 16 890 est la nouvelle norme internationale pour les essais et la classification des filtres à air utilisés dans les systèmes de ventilation générale. Elle est entrée en vigueur fin 2016 et remplace la norme EN 779 - 2012 existante. Cette nouvelle norme met l’accent sur l’efficacité de filtration sur différentes tailles des particules fines (PM1, PM2,5 et PM10).
Il s’agit donc d’une norme bien plus concrète que la norme EN 779 - 2012 qui utilisait des particules de 0.4µm (micron) pour mesurer l’efficacité des filtres du M5 au F9.
Avec cette nouvelle norme les personnes peuvent savoir exactement comment elles sont protégées. Les filtres pourront ainsi être choisis en fonction de la qualité d’air voulue par les occupants.
Pour rappel, plus une particule est fine plus elle est dangereuse. Plus un filtre sera efficace contre les PM1, plus la qualité d’air intérieur sera optimale.


Définition d’un PM, rappel

PM1 correspond à toutes les particules fines dont la taille est inférieure à 1 micron (0,001 mm).
À savoir :
1 μm (micron) = 0,001 mm (= PM1)
2,5 μm = 0,0025 mm (= PM2,5)
10 μm = 0,01 mm (= PM10)


Norme ISO 16 890 : la nouvelle classification de groupes

La nouvelle norme ISO 16 890 divise les filtres à air en quatre groupes. Selon cette norme un filtre doit avoir une efficacité minimum de 50 % suivant la taille de particule visée.

ISO ePM1 ePM1 min ≥ 50 % (virus, nanoparticules, gaz d’échappement)
ISO ePM2,5 ePM2,5 min ≥ 50 % (bactérie, champignons et les spores de moisissure, pollen, poussière de toner)
ISO ePM10 ePM10 ≥ 50 % (pollen, poussière de désert)
ISO Grossier ePM10 < 50 % (sable, cheveux)


Norme EN 779 / ISO 16 890 : correspondance de classes

Les méthodes de mesure et d’évaluation sont différentes entre la norme EN 779 - 2012 et la norme ISO 16 890. La norme ISO 16 890 utilise des tailles de particules comprises entre 0,3 microns et 10 microns pour définir les efficacités, alors que l’EN 779 - 2012 utilise une taille de 0,4 microns.
Les efficacités sur les différentes tailles de particules (PM1, PM2,5, PM10) sont mesurées sur les filtres chargés et déchargés en électricité statique.
L’efficacité par fraction PM est la moyenne de l’efficacité du filtre propre (chargé) et celle du filtre conditionné (déchargé). La méthode, devenue plus stricte, apporte une indication plus précise de l’efficacité des médias synthétiques.
à l’heure actuelle, il n’y a pas de tableau standard de comparaison disponible entre les classes de ces 2 normes.
Nous proposons donc le tableau de comparaison suivant :

EN 779 ISO 16 890
ISO ePM1 ISO ePM2,5 ISO ePM10 ISO Grossier
G2 - - - 50 - 60 %
G3 - - - 50 - 70 %
G4 - - - 60 - 80 %
M5 - - 50 - 70 % -
M6 - - 60 - 80 % -
F7 50 - 65 % 65 - 75 % 80 - 90 % -
F8 65 - 90 % 75 - 95 % 90 - 100 % -
F9 80 - 90 % 85 - 95 % 90 - 100 % -

 

 

Trait de mise en forme titre Norme EN 1822 : filtres très haute efficacité (E à U)

Classification des filtres très haute efficacité selon la norme EN 1822
Norme EN 1822 Valeurs intégrales MPPS**** Valeurs locales MPPS****
Groupe de filtre Classe
de filtre
Efficacité minimale
(%)
Pénétration maximale (%) Coefficient épuration minimal Efficacité minimale
(%)
Pénétration maximale (%) Coefficient épuration minimal
EPA* E10 85 15 6,7 - - -
E11 95 5 20 - - -
E12 99,5 0,5 200 - - -
HEPA** H13 99,95 0,05 2 000 99,75 0,25 400
H14 99,995 0,005 20 000 99,975 0,025 4 000
ULPA*** U15 99,9995 0,0005 200 000 99,9975 0,0025 40 000
U16 99,99995 0,00005 2 000 000 99,99975 0,00025 400 000
U17 99,999995 0,000005 20 000 000 99,9999 0,0001 1 000 000

* EPA : Efficient Particulate Air Filter. ** HEPA : High Efficient Particulate Air Filter. *** ULPA : Ultra Low Penetration Air Filter.
**** MPPS : Most Penetrating Particule Size.