Chambres stériles

Maitriser la qualité de diffusion pour une protection optimale du patient.

Présentation

Les chambres  protégées ou chambres stériles ont pour but de protéger les patients sans défenses immunitaires des microbes extérieurs.

L’exigence est extrême en terme de qualité d’air et nécessite généralement un niveau de risque 4 suivant la norme NFS 90-351 (classe ISO 5).

Synoptique

HYGIS® 5.0/6.6

Centrale de traitement d’air spéciale hygiène hospitalière.

Voir le produit
Cassiopée meditab

Cassiopée®/Méditab 2®

Plafond ventilo-diffusant à recyclage d’air /Système de contrôle et de pilotage des salles d’opération …

Voir le produit

GFF SP

Grille de reprise spéciale blocs opératoires et salles propres.

Voir le produit

BVX® 3

Plafond filtrant à flux uni-directionnel.

Voir le produit

FAQ

La Norme NFS 90-351 donne des orientations concernant le type de chambre protégée :

  • Chambre unités protégées hématologie.
  • Chambre de brulés.
  • Chambre d’hématologie (hors unités protégées).
  • Chambre unité de transplantation organes.
  • Chambre unité post greffe.

Pour les plafonds des salles d’opération la Norme NFS 90-351 recommande une fourchette de vitesses d’air au plafond située entre 0,25m/s et 0,35 m/s. Dans les chambres protégées (stériles), afin d’assurer le confort du patient,  il est recommandé d’avoir une vitesse d’air située dans la partie basse c’est-à-dire à 0,25m/s (voir moins).

Nous pouvons réduire la taille des gaines en utilisant un plafond filtrant ventilo diffusants Cassiopée qui intègre un module de recyclage interne. Ainsi, seul l’air neuf sera véhiculé par le conduit venant de la CTA. Ce conduit d’air neuf sera connecté au plafond Cassiopée. Avec le plafond Cassiopée, le débit passant dans les gaines venant de la CTA pourront être 4 fois plus faibles qu’avec un plafond sans recyclage.