cuisines centrales

 

 

Les cuisines collectives s’inscrivent dans une démarche responsable qui passe en premier lieu sur le concept du “manger sain” mais également sur l’optimisation des coûts d’installation et d’exploitation dont la ventilation représente 30 % des consommations au quotidien.

 

Nos offres

 

cuisine

Laverie

 

 Les solutions

Le segment de la restauration collective est composé de structures de tailles très diverses : d’une trentaine de repas à plusieurs milliers par jour. Toutes ces cuisines doivent répondre à des règles d’hygiène strictes et s’inscrire dans une démarche de prévention des risques professionnels (cuisson, stockage...) et d’amélioration des conditions de travail.
La ventilation joue un rôle important sur ces aspects. Il est donc nécessaire de choisir une solution adaptée pour assurer une bonne qualité d’air intérieur, un confort optimal pour une consommation électrique réduite et garantir une sécurité de fonctionnement quelque soit le type de cuisson.

 

  • RESPECTER LES CONTRAINTES RÉGLEMENTAIRES
  • ADAPTER LE SYSTÈME AUX SPÉCIFICITÉS DU BÂTIMENT
  • ASSURER LE CONFORT POUR LES CUISINIERS
  • ASSURER UN COÛT DE FONCTIONNEMENT OPTIMAL
  • GARANTIR UN FONCTIONNEMENT EN TOUTE SÉRÉNITÉ
  • Des obligations sanitaires et réglementaires encadrent les règles autour de la cuisine professionnelle :
    - le RSDT (Règlement Sanitaire Départemental Type),
    - le Code du Travail,
    -  et le RSCI/ERP (Règlement Sécurité Contre l’Incendie dans les Établissements Recevant du Public.

    La norme NF-16 282 donne des règles sur les structures, les performances et le nettoyage des hottes et des plafonds filtrants. Elle encadre également le calcul des débits d’extraction afin de se rapprocher au mieux des besoins réels du fonctionnement des cuisines.

     

    • Des dégagements de polluants, plus ou moins importants, sont présents dans les cuisines professionnelles provenant : des appareils en fonctionnement (chaleur, produit de combustion...), de la cuisine (vapeurs, fumées, odeurs, graisses...) ou de l’activité humaine (chaleur, odeurs, humidité, micro-organismes...).

    • La sélection et l’installation d’un système de ventilation
    adapté permet d’assurer :
    - la captation efficace de la chaleur dégagée par le process,
    - la maîtrise du taux d’hygrométrie dans la cuisine,
    - le maintien de la qualité d’air pour les cuisiniers, avec notamment l’élimination des gaz de combustion, des graisses, des odeurs et autres polluants mais également pour éviter la pollution des préparations
    alimentaires.

     

    • Une ambiance saine et hygiénique grâce à un plafond filtrant anti-condensation (option pare-vapeur pour le traitement des très gros   dégagements de vapeur).
    • Des conditions optimales de travail sans courant d’air et avec un éclairage performant.
    Des équipements esthétiques personnalisables.
    Le plafond est une solution tout-en-un qui assure l’habillage de la cuisine, en lui offrant une esthétique unique avec des possibilités d’éclairage
    supplémentaires pour les cuisines de très grande hauteur, des LED Design pour une personnalisation avec un éclairage d’ambiance.
    Des solutions dédiées ventilation des zones de laverie : optimisation de la zone de cantonnement.

    Choisir des équipements efficients tels :
    Un échangeur air/air breveté plug and play (régulation embarquée) pour récupérer l’énergie sur l’air extrait afin de préchauffer l’air de    compensation.
    Un système prêt à l’emploi de modulation de débit.
    La commande est soit manuelle (Cuisinys®) soit automatique via des sondes (Kwixo®).
    Ces commandes intègrent également le pack de sécurité de la cuisine. Elles sont simples et rapides d’installation (pré-câblées d’usine). Pour plus de précision et de confort, la version automatique fait varier les débits en temps réel en fonction de la température et du taux d’hygrométrie de la cuisine pour adapter en permanence les débits aux besoins réels de la cuisine. Cette solution permet jusqu’à 50 % d’économie d’énergie.
    Les caissons de ventilation ou centrales simple flux avec moteurs ECM qui permettent d’ajuster le débit en fonction du besoin et donc de la consommation électrique.

    Un système de pilotage simple avec une seule console permettant la gestion en simultané les débits d’extraction et de compensation grâce à une commande installée dans la cuisine équipée d’un boutonarche/arrêt, Boost, et un potentiomètre (pour la version manuelle).
    Une maintenance automatisée, connectée et économique (nettoyage des filtres et de l’échangeur).
    • Une évolutivité des équipements suivant l’implantation de la cuisine.
    Le respect des différentes réglementations et de la norme européenne NF EN 16282-2.
    Des prestations de pose du plafond garantissant un bon fonctionnement et un paramétrage conforme.
    Une expérience et un savoir-faire de France Air en cuisines professionnelles depuis près de 60 ans.